Société Entomologique de Dijon

c/o Museum Jardin des Sciences de l'Arquebuse
14, Rue Jéhan de Marville
21000 Dijon

Adhésion
AccueilContactMuséum de Dijon
une abeille à Darois

Léonard Nodot

Premier conservateur du MJSD

Né d'un horloger qui espérait que son fils lui succéderait, Léonard Nodot dut s'en remettre à lui-même pour l'apprentissage des sciences naturelles, qu'il parvint à maîtriser à un niveau d'excellence qui fut reconnu et qui lui ouvrit les portes de l'Académie des Sciences.

Il est ainsi un précurseur de ces grands naturalistes auto-didactes, sans les données desquels notre époque qui a tant besoin de comprendre où les changements environnementaux l'emmènent serait déjà bien en peine de déterminer ce qui a changé.

À sa création par la mairie de Dijon, le MJSD est vide. C'est lui, une fois nommé conservateur en 1836, qui le meuble du contenu de son cabinet, ce qui lui vaut la réputation d'en être lui-même le fondateur. Ses collections se sont conservées jusqu'aujourd'hui.

Son enthousiasme fut admiré pendant les 24 années de son exercice. Il fut entre autre à l'origine des collection de roches et de fossiles.

Patient, il remonta le puzzle d'un édenté fossile reçu d'Amérique, qui demeure une des attractions les plus populaires du MJSD. L'ouvrage qu'il publia est disponible à l'université de Harvard : lien.

La fondation de l'inventaire des coléoptères de Côte-d'Or

Tès peu de documents nous parvinrent au sujet des origines de l'inventaire permanent des coléoptères de Côte-d'Or. Mais la liste des participants initiaux mentionne Léonard Nodot. Ses observations sont les plus anciennes. Les récupérer ne fut d'ailleurs pas chose simple, car elles dormirent dans les archives depuis le XIXème siècle. Le support papier était donc d'une grande fragilité. Le décodage des inscriptions à la plume s'apparenta davantage à un travail d'épigraphiste que d'entomologiste. Mais ce sont les plus anciennes observations de l'inventaire et elles constituent à ce titre un témoignage unique.

premières observations de l'inventaire des coléoptères de Côte-d'Or
Figure 1. La couverture du premier carnet de Léonard Nodot, qui contient les plus anciennes observations de coléoptères de Côte-d'Or.

Voir aussi